1/02/17

MisterWP ou les aventures thaïlandaises d’un expat du web

Thailande
(2)
MisterWP ou les aventures thaïlandaises d’un expat du web
4.6 (5 votes)

Salut Nico,

Bienvenue pour cette première interview sur notre blog ! On te suit sur Twitter de longue date, tu étais en Belgique à l’époque et tu tenais l’annuaire Waaaouh 😉


Tu peux nous raconter ton parcours depuis ?

Salut Philippe, et merci pour ton invitation. C’est un plaisir d’inaugurer la catégorie « interview » de votre blog Sublimeo.

Je sais aussi que vous êtes des anciens de la sphère SEO 🙂

Pour te résumer mon parcours depuis cette époque, je dirais que j’ai claqué tout ce que j’ai gagné avec mon annuaire généraliste dans des voyages en Asie (tous les 6 mois environ) pour finalement organiser mon expatriation. Cocktails, palmiers, sable fin, tu connais…

Avec les nouvelles règles du jeu SEO instaurées par Google (Panda, Pingouin et je ne sais plus quoi) j’en ai eu marre de me prendre la tête a faire ranker des sites et j’ai décidé de me (re)concentrer sur mon objectif de base, faire tourner ma boite de Web.

Le webdesign, c’est aussi ma formation puisqu’en plus d’être un vieux passionné, j’ai un BAC+3 en infographie & web dév.

Cela me paraissait plus excitant de servir des clients plutôt que d’angoisser à l’idée d’une nouvelle « Google Dance ». Oui. J’avais envie de ressortir ce vieux terme Google obsolète et inapproprié (c’est mon interview après tout).

Bref, je laisse le SEO aux gens courageux comme vous !

nicolas mister wordpress


Tu es désormais spécialisé 100% WordPress, qu’est ce qui t’as séduit dans ce CMS ?

En fait, je ne suis pas 100% spécialisé en WordPress même s’il est normal de le penser puisque j’ai choisi d’animer un blog sur le sujet et que je me suis pris le pseudo aussi prétentieux et ô combien vendeur « Mister WordPress » 🙂

Dans notre agence Web, nous proposons volontiers d’autres solutions que WP, lorsqu’elles sont meilleures pour le client et lorsqu’il dispose du budget suffisant.

On fait toujours du Prestashop pour quelques cas isolés et nous faisons pas mal d’offres pour du développement spécifique, mais c’est plus long et plus cher.

Force est de constater qu’il est de plus en plus rare que WordPress ne soit pas la bonne solution pour le client.

C’est cette polyvalence qui m’a attiré chez WordPress, comme énormément de prestataires Web aujourd’hui. On voit presque autant de mecs spécialisés en WP, ou qui ne veulent faire que ça, que de purs dévs ou d’agences généralistes.

WordPress est réellement en train de prendre le monopole. Euh, non, en fait, c’est fait, là, déjà.

Un soir, alors que j’allais m’endormir dans mon condominium en Thaïlande, j’ai pris conscience de ce tsunami qui se dirigeait droit sur nous et je suis sorti du lit pour renommer mon twittos en @MisterWordPress. Le lendemain, j’installais un blog et tout le tralala (oui, j’ai écrit tralala).

Ma démarche était purement opportuniste et consistait à m’afficher comme un prestataire ultraspécialisé en WordPress, puisque le marché me paraissait porteur.

Finalement, on se prend au jeu en rédigeant des articles, en faisant des études techniques assez poussées, en relevant des challenges à la hauteur de son identité numérique, et on finit par devenir très fort dans la spécialisation qu’on a décidé de favoriser.

Si quelqu’un vous offre une opportunité incroyable, mais que vous ne savez pas si vous êtes capable de la relever, dites « oui » et apprenez comment la relever plus tard. Richard Branson.

Bingo ! Mister WP m’a permis de convaincre autant de nouveaux clients en 1 an qu’en 3 ans en communiquant uniquement sur le nom de ma boite.

Pourtant, notre travail sur WordPress représente à peine 50% de notre chiffre d’affaires. On propose pas mal d’autres services : création d’identité graphique (logo,…), emailing, SEO, hébergement (à plus ou moins grande échelle, notamment avec Easy Hoster), de la maintenance “tout CMS”, du copywriting pro, des apps mobiles.

Des grands malades.


Quelles sont les faiblesses de WordPress à tes yeux ?

Je répondrais bien qu’il y a des améliorations faciles à implémenter en termes de sécurité, mais ça serait trop facile.

Je vais donc dire que je ne lui vois pas de faiblesse !

  • Les problèmes d’optimisations peuvent se régler facilement grâce à des plugins.
  • L’interface du CMS est difficilement perfectible d’un point de vue ergonomique.
  • Toutes les fonctionnalités possibles et imaginables existent dans des plugins.
  • Le code source est facile à lire par n’importe quel débutant en PHP.
  • La documentation est tellement répandue qu’il n’est même plus nécessaire d’indiquer “wp” lorsqu’on cherche un truc sur Google.
  • La communauté est très sympa. J’en suis la preuve, n’est-ce pas ?

Qu’est-ce qu’on peut demander de plus ?


As-tu connu un epic fail avec WP ou un cas client étrange ?

Un fail ?

Avant d’avoir conscience de la problématique des données sérialisées dans WordPress, lors d’une migration de sites “dev to prod”, il m’est arrivé de rendre corrompues toutes les données d’un site assez complexe.

Comme un con, j’avais lu une procédure de migration qui omettait d’utiliser un outil d’export des “serialized data” comme cela doit être fait. Le changement de nom de domaine effectué à l’arrache avec un search/replace MySQL m’a détruit le site.

Heureusement, l’hébergeur du client avait des backups, sinon j’étais mort !

Sauvegardez toujours vos données avant de faire ce genre de truc p**** ! 😀

Un client étrange ?

Ben écoute, avant, j’étais très gentil et très bon marché. Du coup, je n’avais que des clients étranges.

Depuis que je suis très méchant et très cher, mes clients sont adorables avec moi.

Ce n’est pas un peu paradoxal ça ? T’en penses quoi ? Ça t’évoque quelque chose que vous vivez à l’agence Sublimeo ? 🙂

Plus sérieusement, je ne suis pas si méchant que ça, même si c’est vrai que je travaille à 1.000 euros de l’heure.

Finalement, je me donne à fond pour chaque client, je suis hyper dévoué et réactif, tout cela afin de n’avoir aucun regret si un client me contraint à l’envoyer ch*** voir ailleurs.

Il y a plein de gens étranges et donc, forcément, de clients étranges.

En ce moment, je suis en contact avec un ancien client qui m’a indiqué qu’il fallait agir de toute urgence pour améliorer la visibilité de son entreprise, car ils perdent des clients, et donc du chiffre.

Si cela continue, ils courent à leur perte !

J’échange donc avec eux pour établir rapidement une nouvelle stratégie promotionnelle.

Lorsque je leur envoie un mail avec des questions simples destinées à établir un plan d’action, ils mettent à chaque fois ~10 jours pour y répondre. Alors qu’on est hyper connectés en 2017, non ?

À ce rythme, j’estime que leur visibilité sera au top en l’an 2027, à moins que je devienne télépathe.

J’espère qu’ils répondent plus rapidement à leurs prospects, sinon, pas étonnant qu’ils coulent.

Tout cela est-il étrange ? Pas sûr. En tout cas, ce n’est pas rare de voir aussi peu de réactivité sur Internet. Il ne faudrait surtout pas perdre 10 minutes de sa soirée et risquer de manquer « Le Meilleur Pâtissier ». Et puis le week-end, c’est sacré !

Vis ma vie de professionnel du Web.


Nous sommes impressionné par ta prose et la longueur de tes écris sur MisterWP, d’ou te vient l’inspiration ?

Pas fichu d’être concis, ouais. C’est un foutu défaut tu veux dire ?

C’est toujours pareil. Je me dis que je vais torcher un petit billet, vite fait, en 1 heure, et puis j’y passe 2 jours sans bouffer ni dormir. Je ne sais pas d’où ça me vient, mais je veux bien un remède.

Avoue que tu m’as invité pour que je ponde une interview de 8.000 mots ! 😀


Tu aimes les billets polémiques, c’est une stratégie de visibilité ou c’est naturel ?

Si tu regardes mes articles, les sujets « polémiques » sont en large minorité, mais c’est vrai que ça fonctionne bien.

Si vous voulez faire un peu le buzz, je vous conseille de lancer un blog sur le “business Web” et de mettre le feu aux poudres dans les sujets que vous abordez.

De mon côté, mon blog est censé parler de WordPress, donc je vais essayer de me calmer un peu et de revenir à l’essentiel. Mais effectivement, lorsque je fais un article un peu polémique, c’est très clairement pour attirer du monde qui aura envie de lire l’article, et surtout, le commenter !

D’ailleurs, cher lecteur, si tu lis ceci, je te remercie de t’exprimer en commentaires. Tu bénéficierais ainsi de ma reconnaissance éternelle. Rien que ça.


Le mot de la fin :

Puisque vous avez remarqué que j’ai commencé à réaliser des interviews de webmasters spécialisés en WordPress, j’invite tous ceux qui le souhaitent à venir nous parler de WP.

N’hésite pas, Philippe, à venir t’exprimer chez moi si tu veux, ou m’envoyer un des membres de votre sublim’équipe. Je le cuisinerais un peu.

C’est bien comme mot de la fin ? 🙂

 
Catégories: Interview

Commentaires (2)

  • ??? Sublimeo 1 Fév

    Merci Nico pour cette interview fleuve, une déception cependant, nous ne sommes pas à 8000 mots 😂

    • ??? Mr WP (Nicolas Laruelle) 1 Fév

      SANS DÉCONNER !? 😀

Comments are closed.

MisterWP ou les aventures thaïlandaises d’un expat du web
4.6 (5 votes)

SUIVEZ-NOUS

Entrez votre adresse e-mail & restez informés de notre actualité