Développeur BackEnd

Le terme Back End est couramment utilisé dans le jargon numérique. Il désigne l’arrière boutique d’un site Internet ou d’une application, invisible pour l’utilisateur, essentiel au bon fonctionnement de tout produit digital. Développement PHP, systèmes de gestion de bases de données MySQL, interfaçage de CRM ou d’ERP, création de Web Services, conception logicielle, développements spécifiques CMS pour les logiciels de gestion de contenu tels que WordPress ou PrestaShop, administration systèmes & réseaux. L’univers du backend (également appelé back-office) est complexe, lisez notre décryptage du métier de développeur web ci-dessous.

Développeur PHP Toulouse


Définition du développement back-end


Le « back-end » est un anglicisme qui signifie “arrière-plan”. Quand on parle de back-end de page, on fait référence à tous les éléments qui constituent l’arrière-plan d’une page Web. On pourrait aussi le décrire comme étant la partie immergée, celle qui n’est pas flagrante et qui, pourtant, est essentielle au fonctionnement d’une page Web.

C’est de loin l’une des plus importantes parties d’un projet d’édition de site Web que l’internaute ne voit pas et qui est mise en place à travers le développement back-end. C’est au développeur back-end qu’incombe la conception de l’administration de l’outil ainsi que les tests nécessaires pour garantir la sécurité, la stabilité et l’efficience des systèmes.

Il suffit de s’intéresser à la composition du back-end pour le comprendre. En tout, ces éléments sont au nombre de 3 et se déclinent tels qu’il suit : le serveur qui prend en compte toute la dimension de l’hébergement Web de votre site internet; la base de données qui se décline sous forme de feuille de calcul s’occupant de l’organisation des données de votre site Web, l’application pour le site Web ainsi que l’administration et la gestion de contenu.

Lorsqu’un site internet est créé, il doit être hébergé sur un serveur qui lui sert aussi de stockage externe. Ainsi, toutes les informations du site et ceux des clients, via leurs interactions avec le site, constituent une base de données qui est sauvegardée sur le serveur.

À cet effet, les langages Web les plus couramment utilisés sont les suivants : MySQL, PHP, Python, Ruby, Java, C#, etc. Beaucoup profitent d’une simplification qui a permis de les décliner en versions plus faciles à utiliser. Au titre des versions améliorées ou frameworks, on compte le framework PHP Laravel, Cake PHP, Code Igniter, le framework PHP Symfony ou encore Ruby on Rails. L’avantage de l’utilisation de ces langages est la facilitation, la rapidité et la sécurisation du développement back-end.

En France, le langage PHP est plébiscité pour le développement de sites et d’applications web. Dotée d’une communauté active et réactive, c’est une solution de programmation open-source fiable qui fait l’unanimité auprès des développeurs. Pour le développement d’applications mobiles et de systèmes embarqués, les développeurs s’orienteront plus vers C++, C et Java.


En quoi consiste le métier de développeur PHP ?


Il n’y a pas vraiment de secrets derrière le fait que la personne la plus compétente à concevoir un back-office performant se trouve en la personne du développeur expert. Véritable spécialiste capable d’écrire un code vous donnera le vertige, le développeur est chargé d’écrire des programmes informatiques qui permettent de répondre parfaitement à des besoins précis. Pour cela, le programmeur utilise différents langages de programmation, parmi lesquels le fameux PHP.

Cependant, le point qui a permis l’adoption par le plus grand nombre du langage de programmation PHP, c’est la variété des frameworks disponibles. Laravel, CodeIgniter, Symfony, Phalcon ou encore Zend sont des bouts de fonctionnalités pré-écrits, qui permettent aux développeurs de gagner en temps, mais aussi en efficacité. Ces frameworks n’ont pas fait que faciliter la vie des développeurs. Ils ont aussi permis une spécialisation des développeurs par projets. Ainsi, pour un projet de back-office, Laravel et Symfony étaient plus efficaces que les autres, pendant que Phalcon était plus employé pour pousser des API rapides et dynamiques. Zend sera lui préféré pour les automatismes mis en place pour rendre plus solide la sécurité des applications.


La bonne gestion des bases de données


Répondre de façon adéquate aux besoins d’un client peut amener le profil à pousser sa spécialisation sur les fonctionnalités relatives au stockage des informations. La gestion des bases de données (couramment appelées BDD ou SGBD pour Système de Gestion de Base de Données) va de pair avec les fonctionnalités PHP pour obtenir des pages web qui actualisent leurs données sans avoir à rafraîchir lesdites pages. Grâce aux multiples améliorations dans le temps, le langage PHP a apporté la compatibilité des meilleurs langages et systèmes permettant le stockage et la transmission des informations requises par une application.

Ainsi, le quotidien d’un développeur en agence sera rythmé par des sessions qui ne concerneront que la gestion des bases de données. Cela est nécessaire tant pour le développement que pendant les tests pour s’assurer que les informations et les transactions sont bien traitées par l’application. On parle ainsi de base de données relationnelles qui fonctionne via l’API open-source SQL (Structured Query Language) dont la plus connue et utilisée est MySQL.


Le développement open-source et les CMS


La variété des projets disponibles sur le marché oblige le développeur PHP à s’assurer une bonne prise en mains des CMS. Les “Content Management Systems” en anglais, sont des plateformes de développement web qui facilitent la réalisation des projets web. Leur différence par rapport aux frameworks tient dans le fait qu’ils se présentent plus comme une solution logicielle complète et robuste. Quelques-unes se veulent encore plus faciles à utiliser en présentant de véritables solutions drag and drop.

Comprenez par là que le développeur pourra choisir les éléments qui vont constituer sa solution logicielle en usant du simple mouvement de glisser-déposer. Souvent utilisées par les agences web pour fournir des résultats rapides ou présenter une maquette à demi-fonctionnelle d’une application, les CMS sont une solution aux multiples usages. De ce fait, ils présentent un incontournable à maîtriser par le développeur PHP. À ce niveau la spécialisation est aussi permise entre les grands noms du secteur comme WordPress, PrestaShop ou encore Drupal. Dans certains cas, le développement CMS à partir d’un thème et de modules adaptés sera la meilleure option. Cependant, pour des projets complexes, le développement sur mesure sera privilégié.


Les missions de maintenance et la sécurité


Au-delà de disposer de compétences techniques qui lui permettent de mettre sur pied des solutions logicielles fonctionnelles, le développeur PHP doit intégrer dans sa routine des opérations de maintenance. Cela, afin de s’assurer que la solution fournie reste fonctionnelle. Il se servira aussi de ces opérations pour ajuster le code pour respecter certaines mesures de sécurités révélées dernièrement.

Pour ce faire, il doit disposer d’une bonne connaissance culturelle du monde technologique et s’informer des récentes actualités concernant la programmation web. Une fois les failles révélées, le développeur laissera cependant sa place à un spécialiste en sécurité informatique. Ce dernier sera plus indiqué pour garantir une bonne opération de correction des défauts et de renforcement de la sécurité. Cela permet au développeur de garantir un bon suivi clientèle qui soutiendra la réputation de son agence web.


Les qualités attendues d’un développeur BackEnd en agence digitale


Pour travailler en agence digitale, un développeur PHP doit s’imprégner d’une dynamique et d’une atmosphère propres à cette agence. Le quotidien n’est jamais le même et permet de passer sur une variété de domaines. Les agences web attendent cependant certaines qualités de leurs développeurs comme la rigueur, la capacité à travailler en équipe, la réactivité, la notion de gestion de projets ainsi qu’un bon niveau d’anglais technique.

Tant de qualités qui se verront renforcées par un passage en agence web. En effet, la mise à niveau sur les technologies de développement et les nombreuses astuces apprises, sont de véritables accélérateurs qui profiteront à la future carrière du développeur. Les agences digitales se sont inscrites sur cette même dynamique. Elles basent donc leurs ressources humaines sur des profils spécialisés qui maîtrisent un framework PHP précis pour donner une réponse adéquate aux projets de leurs clients.


Développement frontend VS développement backend : quelles différences ?


Il existe des points de dissemblance entre le développement front-end et le développement back-end, à savoir les champs d’action, les langages et techniques qu’ils utilisent ainsi que les professionnels qui les déploient.

Le premier niveau de différence entre le développement front end et le développement back end concerne leurs champs d’action respectifs. En effet, le frontend touche tous les aspects de la partie visible d’un site Web, notamment l’esthétique, l’ergonomie et les interactions. Tandis que le backend gère tous les détails non visibles, notamment tout ce qui touche aux fonctionnalités, à l’administration, à la gestion des contenus, aux transactions commerciales, au paiement en ligne, à l’installation d’un CRM ou d’un ERP, etc.

Le deuxième niveau de différence entre le développement front-end et le développement back-end concerne le champ des langages et des techniques utilisés. En effet, les deux disciplines utilisent des langages totalement différents.

D’un côté, le seul professionnel habilité à déployer les techniques du développement frontend est le développeur front-end. Il dispose des compétences nécessaires à la prise en main rapide des outils et techniques nécessaires au déploiement du frontend, principalement CSS, HTML & JavaScript.

De l’autre côté, seul un développeur backend (également appelé développeur back-office) est en mesure de déployer les techniques du développement back-end. Comme vu précédemment, il comprend les langages utilisés dans ce domaine et sait comment les utiliser pour aboutir à un résultat satisfaisant, à savoir MySQL, PHP, Python, Ruby ainsi que les frameworks pour le développement back-end tels que Django ou Ruby on Rails. La sécurité d’un site ou d’une appli est également mise en oeuvre par le développeur backend, avec l’appui d’un consultant en cybersécurité si nécessaire. La maintenance est également effectuée par le développeur back-end, ainsi que les sauvegardes. Il est important de noter que l’hébergeur peut également intervenir sur les opérations de sécurisation des données sensibles.

Pourtant, l’un ne va pas sans l’autre, puisque dans le fond, il s’agit de deux techniques complémentaires. Un site dont le front-end a été dûment développé ne peut pas fonctionner tant que son back-end ne l’a pas été et vice versa.


Front-end + back-end = développement Full Stack


La complémentarité du développement front & du back-office a fait naître une technique qui fédère les deux autres et qui se fait appeler le développement full stack. Il s’agit d’une méthodologie qui utilise à la fois les langages et les technologies du front-end et du back-end. Le développement full stack est de plus en plus en vogue et séduit de plus en plus de monde du fait de la polyvalence de la discipline. De facto, c’est une nouvelle approche globale des projets de développement web qui émerge.

La naissance du développement full stack n’a pas seulement créé une nouvelle discipline, mais il a fait émerger une approche globale de la prise en charge des projets de développement web. Ainsi, un nouveau professionnel est apparu, le développeur full stack. En tant que tel, il maîtrise les principaux langages de la programmation. À ce titre, il est capable d’intervenir à la fois dans le domaine du front-end et dans celui du back-end, et ce, aussi bien pour le développement des sites internet que celui des applications.

En définitive, les différences entre le développement front-end et back-end sont nombreuses. Cela n’en fait pas pour autant deux disciplines étrangères l’une à l’autre, elles sont complémentaires pour qu’un site Web soit opérationnel. Le développeur full stack doit ainsi faire preuve d’une adaptabilité sans faille car il est amené à intervenir au quotidien sur des missions très différentes, évoquées précédemment. C’est pour cela qu’il doit se former aux évolutions permanentes du code et aux nouvelles technologies.


Découvrez ci-dessous quelques exemples de sites développés par notre agence digitale à Toulouse.

Développeur PHP Toulouse
Développement PHP / MySQL pour logiciel & application


Développeur WordPress Toulouse
Développement WordPress pour site vitrine & corporate


Développeur PrestaShop Toulouse
Développement PrestaShop pour site E-Commerce & E-Business


besoin d'un code solide ?